Notre bain quotidien


La Parole de Dieu est remplie de symboles et c'est une des raisons qui font d'Elle une expérience profonde et vivifiante. Quand on lit les comparaisons extraordinaires que Dieu fait en se disant Lumière, Feu, Marteau, Semence et Pain, on comprend toute l'étendue de son caractère et de Sa capacité à agir dans nos vies de mille et une façons...

La lumière est merveilleuse. Elle nous éclaire et éclaire notre chemin (Psaumes 119:105). Elle nous fait voir les coins sombres de notre âme (Éphésiens 5:13), de la même façon que l'on découvrira un coin sale de notre chambre avec un meilleur éclairage. Ce n'est pas pour rien que l'on porte des vêtements foncés. On y voit les taches moins facilement, n'est-ce pas?

Dieu est aussi un feu, et un feu dévorant de surcroît. Ce feu pourrait nous brûler, mais il peut aussi et surtout nous purifier. La Bible nous parle de l'argent et de l'or que l'on passe au feu pour enlever toutes impuretés (Zacharie 13:9). Passer du temps auprès de notre Dieu, c'est d'abord repérer ce qui est sale grâce à Sa lumière et c'est aussi obtenir les moyens pour nous purifier, du même coup. Pas pire deal, quand même.

Le Seigneur est aussi un marteau qui brise le roc (Jérémie 23:29). Et ce roc, ce n'est pas n'importe lequel. C'est celui qui a élu domicile dans notre poitrine. Celui qui a remplacé notre coeur de chair, après toutes ces années à côtoyer et inviter le péché. Ce coeur, Dieu peut le faire voler en éclat, d'un seul coup. Le Divin Sculpteur ne veut pas tarder pour se mettre à l'oeuvre, mais il faut le lui donner notre coeur, pour qu'il puisse le sculpter... et le remplacer. (Ézéchiel 36:26)

La Parole est aussi une semence qui est plantée en nous. (Luc 8:11) Elle ne retourne jamais à Dieu sans avoir eu son effet. (Ésaïe 55:11) Non seulement la semence est plantée par la Parole, mais elle croît aussi grâce à Elle! Car, la foi vient de ce que l'on entend, et ce que l'on entend vient de la Parole de Dieu, n'est-ce pas? (Romains 10:17)

Le Seigneur nous donne toujours ce qu'il nous faut. Il ne nous donne pas de puzzle avec des pièces manquantes.

Il ne nous envoie pas faire un travail sans nous outiller.

Il ne nous promet pas quelque chose sans avoir la possibilité d'accomplir cette promesse.

Il ne plante pas une graine sans pouvoir pourvoir à son développement.

La Parole est aussi notre pain. (Matthieu 4:4) De la même façon que nous devons manger chaque jour, nous devons aussi passer du temps avec Lui chaque jour. Eh non, c'est vrai, peut-être que nous ne mourrons pas du jour au lendemain, si nous ne mangeons pas aujourd'hui. Nous pourrons même sans doute passer quelques jours sans nourriture. Mais chaque jour passé sans nourriture nous rendra de plus en plus faible physiquement.

C'est la même chose qui se produit sur le plan de notre spiritualité si nous passons, une, deux, trois journées sans avoir eu de moments de dévotions et de communion avec notre Dieu.

Du temps passé à prier et à lire la Parole...

On ne veut pas être vivant physiquement et morts spirituellement! À quoi bon?

Tous ces symboles ont une place de choix dans notre éducation auprès du Grand Maître. Il a choisi une façon d'enseigner qui est puissante. Il nous faut chercher ces symboles et méditer dessus! (Jérémie 29:13)

Vous savez, quand j'enseigne à des enfants, je prends soin de choisir des exemples concrets pour qu'ils puissent comprendre les enseignements.

Quand je leur demande s'il est nécessaire de se laver chaque jour pour être très propre et sentir très bon, ils me répondent tous en choeur : « Oui! Bien entendu! »



Je leur demande alors : « Mais est-ce que je ne pourrais pas me laver très longtemps, le dimanche, par exemple, et ainsi ne pas avoir à me relaver de la semaine ou même du mois? »

On rigole tous de cette proposition, car évidemment, ça n'a pas de sens.

Quand bien même je me laverais 10 heures d'affiler, je vais être à nouveau sale dès que je retournerai travailler dans le jardin, cuisiner, ou encore faire du sport.

Chaque jour suffit sa peine, nous dit le Seigneur. (Matthieu 6:34)

Ce n'est pas pour rien.

C'est que certaines choses doivent être faites au quotidien.

Manger en est une.

Se laver en est une autre.

Chaque jour, on s'éloigne un peu (parfois beaucoup) du chemin que le Seigneur a tracé pour nous. Le péché nous salit, et il nous faut demander au Père de nous purifier, en nous confiant directement à Lui. (1 Jean 1:9)

Chaque jour il est disposé à nous pardonner et à nous enseigner.

Chaque jour il attend notre arrivée à Ses pieds pour à la fois nous nourrir, et nous laver.

Chaque matin plusieurs se lèvent et se lave les dents, le visage, prennent  une douche, boivent de l'eau, mange un déjeuner et passe peut-être même du temps avec leur téléphone.

Et on dira, c'est normal, non?

Oui ça l'est. Et cela met en lumière notre nécessité à être quotidiennement lavés.

Lavés dans le sang de l'Agneau.

Notre nécessité à être quotidiennement nourris.

Nourris de Son pain céleste.

Et tout ça en passant du temps intime avec notre Créateur et Sauveur. Notre Dieu est d'une puissante efficacité, c'est le moins que l'on puisse dire.

En terminant, exhortons-nous donc à ne pas négliger notre relation la plus importante dans notre vie et en guise de rappel, je vous invite à ajouter à votre liste de symboles, le bain, qu'il nous faut prendre à chaque jour.

« Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu'il était venu de Dieu, et qu'il s'en allait à Dieu, se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit. Ensuite il versa de l'eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. » (Jean 13:1-5)

« Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. Jésus étendit la main, le toucha, et dit: Je le veux, sois pur. »(Luc 5:12b-13a)

Commentaires

Populaires

Un choc.

En a-t-on fini avec Dieu?

La nostalgie une maladie?